ARTS & MACHINERIES

ARTS & MACHINERIES
Jardin, cultures domestiques fil RSS
Ceci est le bouton pour répondre à un message à l'interieur d'un sujet . Vous ne le rencontrerez que dans un seul cas : à l'interieur d'un sujet de discussion . Le bouton vous emmenera vers un formulaire identique à la création d'un sujet , mais ne vous inquietez pas , c'est bien pour créer une nouvelle réponse dans un sujet . Une fois les informations adéquats remplies , la réponse sera placé à la suite des messages du sujet auquel vous aurez répondu

Eliminer les algues d'un lavoir ?

Touche_à_tout Posté le : 05 Juin, 2010 à 14:40:51
Dilettante éclectique
Touche_à_tout
Messages :774
Bonjour,

Je recherche toute information sur ce qui me permettrait de lutter contre les algues qui prolifèrent dans un lavoir à ciel ouvert.
Le débit d'eau y est plutôt très faible mais sans interruption, léger envasement parce que la source qui l'alimente n'a pas été nettoyée ( la source est propre de toute algue ), le niveau d'eau est parfois abaissé par des pompages pour de l'arrosage local.

Malgré une extraction grossière avec un filet à piscine, les touffes d'algues reviennent en moins d'une semaine. Ces algues sont vertes et très filandreuses. Le lavoir est assez ancien, le bassin est enduit d'une faible couche de goudron.

Il y a depuis peu de temps deux petites carpes dans le bassin, introduites par un riverain.

J'ai donc plusieurs questions:
- Comment lutter contre la prolifération de ces algues ?
- L'eau pompée pour l'arrosage risque-t-elle de propager les algues dans les zones irriguées ?
- La présence des poissons favorise-telle ce problème ?

Toute information sera la bienvenue.

Merci d'avance,
Nicolas.


--Message édité par le 20-09-09 à 17:10:17--
 Signature  Acheter chinois tue nos emplois !

Publicité
lilloux2 Posté le : 25 Sept, 2009 à 19:20:55        Citer la réponse

Messages :40
Bonjour Nicolas

petite visite et helas pas grand monde!

Ah tu sais il y a algues et alguues il en est pour l'eau douce plus de 400 000 variétés

envahissantes oui, mais les detruire totalement non!

Evahissantes parce que (j'avais déjà râlé sur un sujet simillaire mais je ne suis pas ecolo mais raisonnble) et oui, si la plante a de quoi bouffer elle prolefie
mais avec ce que certaines régions (bien que NOUS MA région en protection de l'eau payons au metre cube pour zaider au developpement de l'assainissement rural des petites communes même aa l'autre bout de la France) et qui n'est pas utilisé car l'égout reste la meilleure solution pour eux!

et oui cher Ami les phospates (de l'enrais) lessives etc.. qui de plus tuent les micro organismes même mes poissons qui vivent (survivent) au detriment de ces plantes (tes algues)

de plus, quand on pomoe de l'eau, sans filtrage particulier (et même) a des tentaines ou centaines de metres on remonte inevitablement avec cette eau de source des elements en "vegetation" depuis des millenaires et des gaz qui tuent même les poissons (nous avons eu le probleme au bac a truites (le marais de peche modifié) il y a plus de 20 ans prolifération d'algues, poissons sur le dos des que l'on pompait (a 32 metres) !

sur ce, ce n'est que de l'experience

on ne va pas quand meme balancer du chlore dans ton lavoir pour qu'il n'y ait pas d'algues!

mais dans le temps, on gerait aussi les cours d'eau (on ne les volait pas comme le font les entreprises de production electrique actuelles

il y avait a chaque barrage, a chaque lavoir, a chaque moulin.. une grille et un "degrilloir" ou les algues restaient et bien sur on entretenait ces grilles, ces barrages, ces cours d'eau..

déjà, que les grandes villes, dont les principaux dirigeants sont de "grands elus" pensent a assainir leurs eaux usées avant de les rejeter dans le Fleuve ou la riviere ou de vider leurs poubelles dans les petites villes de pas trop près!

allez Nicolas courage de l'algue oui mais un bon équilibre et pour rattraper 60 ans de conneries sur la gestion de l'eau ce sera tres tres dur

tu te souviens, je voulais ouvrir ur discussion sur tout celà le vent, la pluie,le solaire, la mer tu ne l'a pas fait

Dommage


a+

lilloux2 Posté le : 25 Sept, 2009 à 22:19:58        Citer la réponse

Messages :40
Bonsoir,

en fait, si il ne sagit que du lavoir, il me vient a l'idée que comme beaucoup de plantes ces algues ont besoin de photosynthese

et si tu bachais le lavoir quelques semaines?

tu aauras juste un peu de "bouillasse" au fond

en propagation ce que l'on nome les lentilles d'eau peuvent faure un genre de mousse

--Message édité par lilloux2 le 25-09-09 à 23:32:39--
Touche_à_tout Posté le : 26 Sept, 2009 à 07:52:48        Citer la réponse
Dilettante éclectique
Dilettante éclectique
Messages :774
Bonjour,

C'est un peu ce que je pensais. Contrairement aux lavoirs des villages voisins, celui-ci n'a pas d'abri au-dessus du bassin, seulement sur les bords. Les tuiles anciennes déversent directement l'eau dans le bassin, ça ne doit rien arranger.
Je crois savoir que la charpente et la couverture de l'abri ont été refaits il y a quelques années. Malheureusement, il semble que cela n'ai pas été fait dans les règles de l'art et plusieurs malfaçons flagrantes ont été commises.
Je ne pourrai pas faire changer cela, mais je pourrai peut-êttre influencer les décideurs lors de l'éventuelle restauration d'un autre lavoir du village.

Je recommanderai également le déblocage du système de vidange pour que le bassin puisse être vidé régulièrement. J'imagine qu'à l'époque où on utilisait les lavoirs, ceux-ci n'étaient pas laissés remplis en permanence et qu'ils étaient entretenus pour éviter de laver le linge dans la vase, les algues et les feuilles mortes. J'enfoncerai le clou avec un argument sur la sécurité: on oblige les particuliers à couvrir leur piscine, pourquoi pas les bassins accessibles au public et non surveillés ?

Cordialement,
Nicolas.
 Signature Acheter chinois tue nos emplois !
Touche_à_tout Posté le : 28 Mar, 2010 à 20:32:16        Citer la réponse
Dilettante éclectique
Dilettante éclectique
Messages :774
Bonjour,

Je ne désespère pas de finir par assainir ce lavoir un jour ou l'autre.
Dans un premier temps, je vais essayer d'en réduire l'envasement. Le bassin est alimenté par une "source", un petit bac abrité en maçonnerie qui collecte le drainage d'une maison située sur le passage des eaux d'infiltration. Or, ce bac est complètement ensablé et le trop plein s'écoule dans le bassin principal.

Le but de la manoeuvre est donc de curer le bac collecteur, puis le bassin. a cet effet, j'ai entamé la réalisation d'une hydrocureuse dont la description est donnée sur mon blog ici: http://artsmachineries.free-bb.com/blog.php?a=article&id=5754&cat=6221&sid=49368&uid=249558
Je ferai une mise à jour dès que j'aurai pu procéder aux essais puis au nettoyage proprement dit.

Concernant la prolifération d'algues, outre la présence de vase et de lumière directe, il y a un manque total de brassage et donc pas d'échange d'oxygène.
Selon des inos que j'ai pu glaner, il suffirait d'agiter un peu tout ça pour diminuer considérablement le développement des algues.
Je suis donc à l'étude de différents moyens pour brasser/aérer ce lavoir, je ne manquerai pas de faire part de mes progrès, quand j'en aurai fait...

A bientôt,
Nicolas.
 Signature Acheter chinois tue nos emplois !
Touche_à_tout Posté le : 06 Avr, 2010 à 19:46:30        Citer la réponse
Dilettante éclectique
Dilettante éclectique
Messages :774
Bonjour,

J'ai pu essayer la tuyère modifiée aujourd'hui, c'est pas mal du tout ! L'aspiration est bonne et la vase dégage vite. Malheureusement, i l a suffi d'un peu de soleil pour que les algues se redéveloppent et il a fallu les retirer, ce qui a troublé le bassin.
Les algues se font aspirer et comme l'entrée de la tuyère n'est pas fameuse côté ouverture, ça se bouche facilement. Bon, il suffit se retirer le bouchon à la main ( au moins il ne pénètre pas et ça vient tout seul ), mais ça ralentit énormément le travail.
Par contre, le débit est surprenant: je veux vien avoir une pompe de 6cv pour alimenter la tuyère, le tube de cuivre diam 16 est quand même écrasé pour accélérer le jet. et bien en sortie du conduit eau+vase, on a un débit à plein diamètre ( 50mm ), ça en enlève de la crasse !
Je pense qu'il serait même possible d'augmenter le diamètre de la tuyère dans un premier temps, puis du tube d'évacuation.

L'inconvénient est que c'est quand même difficile à manoeuvrer ( pas de bottes pour descendre dans le bassin ), surtout à cause de l'encombrement des tubes et de leur poids en charge. Mais bon pour une utilisation ponctuelle, c'est supportable.

J'ajouterai prochainement des photos de ce deuxième essai, puis du curage intégral.

A bientôt,
Nicolas.

--Message édité par Touche_à_tout le 06-04-10 à 19:48:58--
 Signature Acheter chinois tue nos emplois !
Touche_à_tout Posté le : 07 Avr, 2010 à 20:04:24        Citer la réponse
Dilettante éclectique
Dilettante éclectique
Messages :774
Voici les photos promises !


Bon, sous l'eau, ce n'est pas très visible, d'autant plus que le moindre mouvement trop rapide soulève la vase et cause un brouillard opaque.


En tout cas, en sortie, ça parle !


Un autre essai a été réalisé aujourd'hui, directement dans la source. Ce n'est plus une petite couche de vase, mais environ 10 cm d'épais... heureusement, l'arrivée d'eau était suffisante et la vase était suffisamment imprégnée pour se liquéfier à la moindre sollicitation.


A gauche, l'état d'origine, à droite, après aspiration de la vase.
La tuyère n'est pas optimale pour cette situation car la présence de graviers cause des obstructions à répétition. Malgré ça, c'est plus propre et plus efficace qu'avec une pelle, un truelle ou que sais-je.

Je pense que j'essayerai de passer le tube plastique à la taille supérieure pour augmenter le passage de suction ( affaire à suivre ).
Les problèmes, car il y en a, viennent principalement de toute la tuyauterie souple qui fait son poids à la longue: les tuyaux, l'eau et la boue. Sans compter la rigidité naturelle des tuyaux enroulés qui ne suivement pas bien le mouvement. Ajoutez à cela une position monstrueusement inconfortable et vous comprendrez que ce n'est pas un truc à faire tous les jours.

Dans l'ensemble, je suis très satisfait de cette bidouille "de survie" qui malgré une réalisation totalement improvisée s'avère fonctionner correctement.

Pour ceux qui seraient tentés de détourner cette expérience pour d'autres usages, je dois donner l'avertissement suivant:
- pour du curage de puits, il n'est pas dit que le système fonctionne encore avec une dénivellation importante.
- Pour des fosses septiques, je dirais carrément non, il fait que le produit à aspirer soit presque liquide.
- Pour les chercheursq d'or, là c'est non, non et re non, c'est absolument interdit en France et la répression est dissuasive...
- Le tube d'évacuation se déverse ici sur le terrain autour du lavoir, qui a la capacité d'accueillir les boues du fait de leur relative faible quantité et de leur nature, principalement du sable. 1, ne pa déverser des boues n'importe où, 2 ne pas essayer de les stocker dans une cuve type "récupération d'eau" de 1000 litres sur palette, car le mélange eau/boue est en fait très volumineux en sortie, mais surtout la boue se décanterait et il serait quasi impossible de l'évacuer par la vanne de vidange. Ce serait ennuyeux de flinguer une cuve pour ça, parce que la retourner une fois pleine, bon courage...

J'espère que cette parenthèse vous a plu. Cela ne résoud pas le problème de prolifération des algues, mais ça permet déjà de limiter l'encrassement du bassin. Je continue mes recherches.

A bientôt,
Nicolas.
 Signature Acheter chinois tue nos emplois !
Touche_à_tout Posté le : 05 Juin, 2010 à 14:40:51        Citer la réponse
Dilettante éclectique
Dilettante éclectique
Messages :774
Bonjour,

Ce message juste pour signaler une mise à jour du blog avec la dernière version de l'hydrocureuse ( gros diamètre, accessoires), et même une vidéo de l'utilisation.
J'espère pouvoir faire une vidéo sous l'eau une prochaine fois.

Cordialement,
Nicolas.
 Signature Acheter chinois tue nos emplois !
Sujets complémentaires :
Une fleur pas comme les autres. Tondeuses INOX !
Rangement d'outils poudre de bouturage
ARTS & MACHINERIES
Jardin, cultures domestiques fil RSS
Ceci est le bouton pour répondre à un message à l'interieur d'un sujet . Vous ne le rencontrerez que dans un seul cas : à l'interieur d'un sujet de discussion . Le bouton vous emmenera vers un formulaire identique à la création d'un sujet , mais ne vous inquietez pas , c'est bien pour créer une nouvelle réponse dans un sujet . Une fois les informations adéquats remplies , la réponse sera placé à la suite des messages du sujet auquel vous aurez répondu

Créer un forum gratuit | Créer un livre d'or gratuit | Créer un site gratuit | Explorateurs en herbe
[ Génération de la page en 0.084 secondes ]