ARTS & MACHINERIES

Entre arts et techniques, la frontière est parfois bien mince. Que l'on soit débutant ou expert, on est toujours fasciné par la transformation de la matière en un objet, d'un objet en un autre, la nouvelle vie d'un objet après modification ou réparation. Vous aimez travailler de vos mains, vous voulez apprendre ou partager vos connaissances ? Entrez, c'est ici que ça se passe ! Les fiches pratiques sont sur: http://groups.google.fr/group/arts-et-machineries?hl=fr   Pas de langage SMS sous peine de sanctions !

Nouvelle version ! La plateforme hébergeant notre forum a été modernisée et de nouvelles fonctionnalités sont disponibles. Le fonctionnement global n'a pas été modifié et vous n'aurez pas besoin de réapprendre quoi que ce soit.

Aspirateur Parkside PNTS1500B3 Lidl

28-09-2014 à 13:43:22
Bonjour,

On m'a confié en réparation un moteur d'aspirateur Parkside PNTS1500B3 qui ne démarrait plus. Il s'agit d'un aspirateur fort sympathique commercialisé par la chaîne de supérettes Lidl.
Je dis sympa car outre qu'il fait eau et poussière, il est plutôt bien agencé, offre le soufflage et même le déclenchement à distance par un outil branché dessus !

Ce modèle semble souffrir d'un défaut de fabrication car le SAV de Lidl a remplacé sans discuter le moteur en question mais n'a pas souhaité récupérer le défectueux en demandant au client de le déposer en déchetterie. L'appareil n'ayant pas 30 minutes de fonctionnement et ne faisant pas sauter les fusibles, on pouvait suspecter une panne mineure.
Le démontage n'est compliqué que par une des vis Torx qui présente un ergot de sécurité, il faut l'embout adapté pour ce problème. L'appareil ouvert ne montre effectivement aucune trace de court circuit, pas de fil débranché, pas d'odeur de brûlé, la continuité est bonne jusqu'aux charbons, ne restent que les enroulements du stator et le circuit électronique, mais celui-ci n'est pas sensé agir en dehors de la fonction "télécommande".
En y regardant de plus près, un des fils de cuivre émaillé présente un aspect grisâtre près de sa cosse de raccordement, vraiment discret et difficile à voir.

C'est un amorçage, le fil faisant une boucle sous la cosse avant d'y être connectée par soudure.
On peut supposer que l'isolant a été entamé, qu'un amorçage s'est produit et a fini par couper le fil. Dans ce cas précis, il restait heureusement assez de longueur pour refaire une soudure après avoir dénudé le brin conducteur (sortir la cosse du logement plastique car il faut chauffer assez fort). Dans le pire des cas où le brin serait trop court, il serait possible de défaire une spire de l'enroulement car il n'y a pas d'imprégnation de blocage.

Finalement, l'appareil est réparé et son propriétaire en a donc un d'avance. Evidemment, au prix de l'appareil il ne serait pas rentable de payer des frais de transport et de réparation, mais c'est quand même un énorme gaspillage. Fut une époque où il y avait des réparateurs au coin de la rue et où une telle réparation n'aurait posé aucun problème...

Nicolas.
Acheter chinois tue nos emplois.
Mon avatar: Doc Brown, l'inventeur fou de Retour vers le futur ( Christopher Lloyd )
  • Liens sponsorisés